Non classé

Entrer en amitié avec soi-même

Dans un monde où règnent l'efficacité, la rentabilité, la rapidité, comment ramener un peu plus de douceur et de compassion pour soi ?

Les épreuves de la vie se succèdent et pourtant je suis ma pire ennemie. Critique, intransigeante, sans pitié. On l'appelle aussi le juge intérieur, le bourreau intérieur, la petite voix qui te souffle "tu es nulle, tu ne vas pas y arriver..."

Je suis capable de me traiter avec mépris, que ce soit physiquement ou mentalement, alors que... le ferais-je à ma ou mon meilleur(e) ami(e)?

A mon retour de Vancouver en novembre dernier, je me rends à un rendez-vous avec Susan Oubari pour une séance de Breathwork. Par curiosité pour cette nouvelle thérapie proposée par l'américaine qui cartonne en France.

Extraits : "Ferme les yeux et imagine toi rendre visite à ta meilleure amie, tu la vois ? Qui est-ce ? Dans quelle pièce de la maison se déroule la scène ? Comment est-elle habillée...? Maintenant que tu visualises parfaitement ta meilleure amie, elle te demande de l'aide. Elle te demande de l'aider à sortir de cette situation (elle évoque ici le blocage qui me concerne) que lui réponds-tu ?

Face à Marie Paule dans mon esprit, je me rends compte à quel point il est plus facile de donner les bons conseils, de trouver les meilleures solutions, dans la plus grande bienveillance pour quelqu'un qu'on aime. Quelqu'un qui n'est pas soi-même, à qui on va donner le plus d'amour possible, que l'on imagine même pas deux secondes saboter.

Susan m'accompagne ensuite dans une autre visualisation : "A quel âge t'es-tu sentie la plus heureuse enfant, visualise toi à cet âge là? Où es-tu? Comment es-tu habillée?"

Vêtue d'un débardeur blanc avec un gros papillon dessus, un short vert, c'est le jour de mes 10 ans. Ce jour où mes parents m'organisent le plus bel anniversaire, un genre de rituel de passage où mon père, déguisé en romain, me lit un parchemin désignant mon entrée officielle dans la tribu Brotonus. Je m'imprègne de cette ambiance d'amour.

Je me projette dans la chambre de mes parents et je m'allonge sur leur lit, mon lieu refuge.

Susan me demande alors de rejoindre "moi de 10 ans", en tant que "moi d'aujourd'hui". La femme de 29 ans que je suis à ce moment là entre dans la chambre et s'allonge à côté de "moi de 10 ans".

"Regarde cette petite fille dans les yeux"

Et je plonge mon regard dans le sien me rappelant mes rêves d'enfant, cette famille si heureuse, quand Susan me demande d'ouvrir les yeux...

Je vois mon reflet dans un miroir, je me vois triste, pas à ma place.

Je fonds en larmes...Tout prend du sens à cet instant précis, l'auto sabotage, le manque d'estime de soi, le manque d'amour, les émotions. Les émotions que j'avais si bien cachées, dans mon illusion du bonheur.

"Qu'est ce que tu lui dirais aujourd'hui à cette petite fille Estelle?"

Pardon...Pardon de t'avoir délaissée pour des préoccupations extérieures alors que tout se trouve ici...

Ce jour-là je reconnecte, ma meilleure amie intérieure, mon enfant intérieur. Je me fais une nouvelle promesse : me traiter avec gentillesse, et surtout être présente  et consciente de mes peines, de mes émotions.

Un an plus tard, je retrouve cette intention dans les 5 principes du Reiki "Juste pour aujourd'hui, je vis ma vie honnêtement".

Et aujourd'hui ?

Ce juge intérieur est toujours là mais je négocie avec lui pour qu'on soit amis tous les deux, je lui envoie de l'amour.

Comment ?

Grâce à une pratique du yoga plus présente pour moi même (purification, pratique des asanas, chants de mantras), grâce au Reiki, à l'auto hypnose, à la méditation, l'écoute de bols sonores ou de Hz.

En honorant le corps, maison de mon âme... par la gratitude par exemple.

En le respectant...arrêt du tabac, alimentation saine adaptée à mes intolérances, phytothérapiemassages à l'huile au quotidien, conscience des cycles menstruels et des saisons...

En nourrissant mon esprit, par la lecture, l'écoute de podcasts inspirants, les formations, les consultations en thérapies brèves, la spiritualité...

Le tout dans un environnement sain ! Comprenez que si vous soignez l'intérieur, votre monde extérieur évoluera autour de vous.

Je souhaite aujourd'hui partager avec vous mes expériences, celles qui ont transformé ma vie et vous accompagner.

Quel thème voulez-vous que l'on commence à développer ?

Estelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *